Les enfants ont-ils peur des cafards ?

Entreprise de peinture

Les enfants ont-ils peur des cafards ?

2 novembre 2018 Non classé 0

Nombreux sont les insectes qui nous effrayent : araignées, abeilles, cafards,…ils  rampent, ils nous tournent autour, ils nous piquent et ils ont même capables de nous pourrir la vie. En particulier les enfants, parfois, leur peur tourne à la phobie, ils faisaient des cauchemars et ils ne savent plus comment faire face à ce problème ?

Comportements associés à la peur des cafards :

Les adultes, hommes comme femmes, ont une peur irraisonnée des insectes ou une entomophobie, qu’est une phobie générique, repérable et facile à éviter. Toutefois, cette  peur est plus fréquente chez les enfants.

Particulièrement, le cafard est la hantise de toutes les personnes. Au-delà de son aspect plutôt rebutant, il est très important d’estimer l’effet psychologique que sa présence peut provoquer chez vos enfants.

En effet, à la vue des cafards, le sang d’un enfant se fige, il ne sait plus quoi faire, il n’arrive plus à se contrôler. De plus, il devient en stress total, il tremble de partout et ça se démange de partout. Parfois, cette phobie coupe son appétit et  il a  un mal fou à mettre ses pieds dans l’endroit où il a vu des cafards avec l’impression que ces insectes sont partout et qu’ils peuvent venir s’immiscer sur son corps.

L’entomophobie est-elle une peur immémoriale inscrite dans nos gènes ?

Les recherches ont montré que depuis l’âge des temps, les cafards ont été un objet de peur  pour l’homme et nos ancêtres ont appris à se mettre en garde et prendre toutes les précautions contre ces bestioles. Cette méfiance s’est transmise de génération en génération. De plus, les cafards sont connus pour leur degré de saleté et pour leur nuisance. Ils provoquent inconsciemment le dégoût chez les gens.

L’enfant est curieux de nature, à la vue d’un insecte, il ne va pas en avoir peur. Mais, les réactions “défensives” des parents envers les cafards, jouent un rôle important dans la transmission de cette peur à leur descendance. Elles poussent l’enfant à s’en méfier tout en essayant d’écraser ses insectes. Par la suite, cette peur persistera et commencera à se développer avec le temps en fonction du caractère de l’enfant. Finalement, on peut juger que cette peur est inculquée par les parents, dont l’enfant n’est pas coupable.

Comment relativiser la peur des cafards?

Dramatiquement prouvé que les cafards sont le pire ennemi des enfants et en causent une phobie, mais la bonne nouvelle que cette phobie est repérable.

Tant que parents, si vous remarquez que le comportement de la peur persistera chez votre enfant, un accompagnement psychothérapeutique va lui convenir parfaitement et au bout de quelques séances, il va sortir de chez soi et développer un contact harmonieux avec les autres personnes.