Recherchez-vous une idée originale pour redonner de l’allure et du style à votre résidence ? Si oui, pourquoi ne pas repeindre vos murs intérieurs ? Belle, fascinante et attrayante, la peinture est en effet l’un des moyens les plus efficaces pour rafraîchir son intérieur et lui donner un coup de neuf. Mais, encore faut-il savoir les gestes à poser pour obtenir d’excellents résultats. Pour vous aider à relever ce défi, nous vous donnons ici 3 astuces pour repeindre l’intérieur de votre résidence comme un pro.

Faire le point du matériel à utiliser

Pour bien repeindre l’intérieur de votre résidence, il vous faut avoir les réflexes d’un professionnel. Dans cette optique, la toute première démarche à mener, c’est de faire le point des équipements dont vous aurez besoin.

Bien que banale, cette manœuvre vous permet de réaliser vos travaux en toute quiétude et d’éviter des pertes de temps inutiles. Pour un résultat optimal, il vous faudra donc disposer d’une peinture de qualité et d’une sous-couche universelle.

La vérité, c’est que la plupart des peintures bas de gamme offrent un rendu très peu attractif. Pour un résultat captivant, il vous faut alors investir dans les produits moyens ou haut de gamme. Si vous avez du mal à vous retrouver, n’hésitez pas à recourir au service d’un professionnel comme ce peintre à Genève. Si vous êtes plutôt bricoleur, il ne vous reste plus qu’à vous procurer :

  • Des pinceaux ;
  • Un bac à peinture ;
  • Un rouleau à peinture ;
  • Un scotch de masquage ;
  • Des bâches de protection ;
  • Un escabeau pour vos travaux en hauteur ;
  • Etc.

Préparer le support de travail

Quand vient le moment de repeindre ses murs, on a souvent tendance à banaliser les travaux préliminaires pour passer rapidement à l’action. Pourtant, la réussite de ces travaux passe par la préparation du support de travail et de l’espace à rénover. Pour repeindre donc votre intérieur comme un pro, il vous faut aussi passer par l’inévitable case de la préparation. En clair, il vous faudra entre autres :

Protéger le sol et les meubles

Tous les passionnés du bricolage vous le diront, les accidents ne manquent pas sur les chantiers de rénovation. Et, la mauvaise nouvelle, c’est que vos travaux de peinture n’échappent pas à cette réalité.

En effet, lors de la réalisation de vos travaux, il suffit d’un mauvais pas ou d’une main baladeuse pour éclabousser vos meubles avec de la peinture. Pour vous mettre à l’abri de tels incidents, pensez à recouvrir vos meubles avec une bâche de protection.

N’oubliez pas non plus le sol, une tache de peinture sur la moquette se révèle souvent difficile à nettoyer. Si vous n’avez pas les moyens de vous procurer ce type d’équipement, le plus simple serait d’utiliser vos vieux draps.

Gardez toutefois à l’esprit que si vous disposez de grands espaces, l’idéal serait de déplacer vos meubles dans une pièce vacante pour mieux les protéger. Dans le cas contraire, regroupez-les au milieu d’une pièce et recouvrez-les comme mentionné plus haut.

Recouvrir les surfaces libres

Pour rafraîchir l’intérieur de sa résidence en toute quiétude, il ne suffit pas de protéger son sol et ses meubles. En plus de cet aspect, il vous faut aussi recouvrir toutes autres surfaces libres pour optimiser votre temps de travail. Dans les faits, il s’agira pour vous de protéger :

  • Vos plinthes ;
  • Vos radiateurs ;
  • Vos interrupteurs ;
  • Vos boîtiers électriques ;
  • Et, l’encadrement de vos portes et fenêtres, à l’aide d’un scotch de masquage ou d’une bâche de protection.

Retenez toutefois que pour vous mettre à l’abri de tout incident, il est essentiel d’interrompre la fourniture de l’énergie électrique dans les pièces à repeindre. 

Nettoyer les surfaces à peindre

L’ultime tâche à effectuer pour bien préparer votre support de travail, c’est le nettoyage des surfaces à peindre. En effet, pour être réussis, vos travaux de rénovation ne doivent pas seulement se limiter à l’application de nouvelles couches de peinture.

Pour un rendu exceptionnel, il est capital de débarrasser vos murs de toutes formes de saletés. Et, ce n’est pas tout. Vous devez également vous évertuer à bien les poncer afin de les désencombrer :

  • Des crasses qui s’y sont engouffrées ;
  • Des peintures qui s’y sont écaillées sous l’emprise du temps ;
  • Et, d’éventuelles traces laissées par les papiers peints utilisés.

Cette étape franchie, il vous faudra enfin reboucher les trous et fissures constatées afin de rendre vos murs lisses et propres.

Passer aux travaux de peinture

Votre support de travail préparé, vous voilà à l’étape de la peinture. Pour un résultat captivant, vos travaux doivent être réalisés de façon cohérente et ordonnée. Dans cette optique, notre conseil, c’est de commencer par les plafonds si vous aviez prévu les rafraîchir.

Dans le cas contraire, passez directement à l’action en appliquant la sous-couche à l’aide de votre pinceau. Pour éviter de déborder, délimitez à chaque fois les angles et contours des espaces à peindre. Dès que vous aurez terminé, laissez reposer la sous-couche comme recommandé par le fabricant.

Cette étape franchie, appliquez la peinture en dégageant les angles comme indiqué précédemment. Pour un résultat harmonieux, évoluez d’abord de façon verticale par zone de 1 min 2 s. Repassez ensuite de façon horizontale sur la zone travaillée, pour une couverture optimale.

Vos travaux terminés, attendez que cette première couche se sèche avant de repasser la seconde. Pour éviter les coulures, prenez le temps d’essorer à chaque fois votre rouleau. À la fin de vos travaux, arrangez vos meubles et nettoyez vos pièces pour profiter à fond de votre chef-d’œuvre.